Il y a quelques semaines, je vous présentais l'édition 2017 des 10km pour Elles dans cet article. Dimanche dernier, nous avons enfin pu prendre le départ de cette course que j'attends impatiemment chaque année.

Nous étions presque 2000 filles à nous rejoindre devant la BNF pour en découdre avec ces 10km qui s'annoncaient difficiles...Ce n'était pas la distance qui me faisait peur, je la maitrise parfaitement en version pipelettes avec mes copines de Bastille, mais plutôt les conditions du jour. Plus de 30°C, des passages de plusieurs kilomètres sans une trace d'ombre et de nombreux faux plat montants, bref un programme bien réjouissant !

Ma tenue était prévue en circonstance: adieu le teeshirt Adidas Runner que j'aime pourtant tant porter, bonjour le mini short, la brassière et la casquette. J'avais déjà très chaud comme cela, je ne sais pas comment les filles en legging long et noir ont fait pour tenir !
Je m'étais également muni d'une bouteille d'eau, chose que je ne fais jamais sur les petites distances, je n'aime pas m'encombrer mais là, elle était indispensable. Je l'ai même rempli lors des deux ravitaillements des 5e et 7e kilomètre, j'avais l'impression d'être constamment déshydratée ! Je tiens à souligner l'ajout du deuxième ravitaillement en eau qui n'était pas prévu mais qui fut fortement appréciable.

 

18767335_10155359866134732_1417592855_o

Nous nous rejoignons à 9h avec les copines de Bastille pour la traditionnelle photo de groupe sur la passerelle Simone de Beauvoir, merci Athaa pour ces jolis souvenirs ! L'heure de rejoindre le sas de départ est rapidement arrivée, nous avons eu droit à un petit échauffement bien sympathique animé par ma copine Stéphanie débordant d'enthousiasme ♡

On règle nos montres, nos playlists et c'est parti !

Les 3 premiers kilomètres se passent étonnamment bien, je me cale immédiatement sur mon "ancienne" allure 10k que je pensais avoir laissé loin derrière moi après ma blessure lors de la prépa semi. Même si je suis très contente de ce constat, je décide de calmer un peu le jeu, je sais que la suite va être compliquée. Et en effet, les 4 kilomètres suivants ont été un vrai enfer je ne vous le cache pas...Toute la partie sur les quais a été vraiment éprouvante, j'ai énormément souffert de la chaleur, au point où j'ai amorcé le retour avec des vertiges et frissons. Pas franchement rassurant ni de bon augure... Je constate cependant que le reste du parcours est ombragé, j'en profite pour essayer de relancer l'allure. C'est là qu'on se dit que le mental est primordial en running ! J'essaye de me laisser aller sur le rythme de la musique, le plus dur est passé, il ne me reste qu'un peu plus de 2km à parcourir.
Dernier virage, la ligne d'arrivée se dessine au bout d'une ligne droite sans fin. J'accélère mais j'ai juste l'impression de courir sur place...Les derniers mètres arrivent enfin, quelques foulées et sur le tapis rouge et je récupère ma médaille, soulagée d'en avoir terminé.

Je rejoins la zone de ravitaillement, j'attrape de l'eau, quelques fruits avant d'aller débrieffer avec les copines. Nous nous accordons toutes sur un point: c'était dur !

Bilan ? 54"16, plutôt satisfaite pour une reprise post blessure et une prépa absolument chaotique. J'aimerais bien réussir à grapiller encore un peu sur le chrono mais pour l'instant, les principaux objectifs sont de continuer à prendre autant de plaisir en courant et de régler définitivement cette histoire de chevilles capricieuses ( et ce serait déjà pas mal ! )

Une chose est sûre, c'est que je reprendrai le départ l'an prochain ♡

 

18738804_1920689164875623_2326625513883962315_o@Kevin Sabah

CT4R8191

Deuxième bilan ? La casquette, plus jamais ! hihi